Vanina Mercury

vaninamercury 4berMosaïste

Après un parcours dans le monde du spectacle vivant, Vanina Mercury a suivi une longue formation professionnelle en mosaïque décorative transmise par Tiziano Dessi,  maître mosaïste issu de l’école de Spilimbergo en Italie. Cet apprentissage lui a permis d’acquérir différentes techniques pour aborder divers styles de mosaïques (contemporaine, byzantine, romaine).

Son travail est inspiré par la couleur, les formes et les matières.

Elle utilise un savoir-faire artisanal pour des créations contemporaines et intemporelles, puisant dans une large gamme de matières, telles que le marbre, le smalte, le verre, la pâte de verre, la céramique : matériaux à la fois traditionnels et provenant de récupérations. Elle ne s’interdit pas le recours au béton.

Les créations de mosaïques de Vanina Mercury sont proposées à des particuliers ou des professionnels dans des univers aussi variés que l’architecture, les projets collectifs et participatifs, la décoration et le mobilier, qu’il s’agisse de fresques, de meubles détournés, de mise en valeur d’aménagements d’intérieurs ou de jardins.

site internet / points de vente /cours

L’atelier

vaninamercury 7berL’atelier se situe dans le quartier Longchamp à Marseille, où se trouvent plusieurs autres ateliers d’artistes, ce qui crée une certaine dynamique.

Il donne sur un jardin, ce qui me permet ainsi de réaliser les travaux salissants, par exemple quand j’utilise du mortier ou quand je ponce.

C’est une pièce calme et lumineuse de 35m2 que je  partage avec une personne qui travaille autour des jardins. Nous nous croisons rarement car nous n’avons pas le même rythme : mais la solitude ne pèse pas, car la radio me tient compagnie.

J’utilise pour couper les tesselles de marbres et smaltes une marteline (outil traditionnel qui est associé au tranchet sur billot de chêne) et des pinces pour couper les pâtes de verres ou les céramiques.

vaninamercury 1berLes matières

Les matériaux que j’assemble pour mes mosaïques sont très variés : des traditionnelles smaltes et pâtes de verres, en passant par le marbre, les carreaux en grès, sans oublier toutes sortes de vaisselles chinées à droite et à gauche.

Ils sont stockés par matière et par couleur, dans des boites en plastique ou des bocaux transparents.

Pour assembler  les tesselles, je me sers de différentes colles selon la finalité de la mosaïque.

Certaines mosaïques sont jointées, d’autres non. Lorsque je choisis de « jointer », je teins souvent les joints et j’y ajoute parfois des paillettes, ce qui crée un effet surprenant.

 vaninamercury 3ber vaninamercury 2ber

 site internet / points de vente /cours

Les créations de Vanina Mercury

 site internet / points de vente /cours

Leave a comment:

You must be logged in to post a comment.