Manon Martin

manonmartin 7ber

Modiste styliste

Élevée dans l’atelier de ses parents artistes, Manon Martin a su profiter des instants d’ennui fertile d’une enfance passée à la campagne, dans un univers créatif et bohème où la télévision n’avait pas droit de cité : rien de tel pour inciter une enfant à bricoler, dessiner, creuser son univers intérieur pour l’enrichir et puiser dans le patrimoine artistique familial.

Comment s’étonner alors que des idées à profusion fusent dans son esprit au gré des sources d’inspiration multiples ?

Une ligne de force se dégage néanmoins dans cet univers foisonnant : l’amour des matières précieuses et confortables, empreintes de féminité et de délicatesse, que Manon s’emploie à transformer en autant de « bijoux de tête », sacs, écharpes, vêtements pour femme ou enfant, dans l’esprit des élégantes du temps des dames en chapeaux : en sommes, Manon Martin est restée cette créatrice curieuse de tout, continuant son exploration enchantée des sentiers de la mode.

Après un DEUG d’arts plastiques à Aix-en-Provence, Manon Martin sort bientôt diplômée de l’école de la Chambre Syndicale de la Couture Parisienne en 1987 : elle travaille aussitôt pour Christian Lacroix.

Puis, elle n’hésite pas à suivre les cours de l’école de bijouterie de Paris avant de s’initier à l’art du chapeau. Après avoir travaillé pour la maison Jean Patou, elle sera l’assistante de Jean Barthet (1987/88).

manonmartin 5berElle devient peu après la modiste responsable de la création chez Venus et Neptune, avant de voler de ses propres ailes et de créer sa marque personnelle : Manon Martin en 1994.

Depuis, Manon Martin a enchaîné les salons, les défilés, les expositions et les colaborations (Agnès.B, Héléna Sorel, Et vous, Bonpoint, Christophe Lemaire, Inès de la Fressange…), avec une soif de découverte et une énergie hors du commun qu’elle déploie à Marseille.

Grâce au mécénat de la Sogima, elle ouvre sa première boutique dans la rue de la mode et des créateurs  à Marseille. Dans cette caverne d’Ali Baba, elle crée des chapeaux pour tous les goûts, mais aussi des bijoux, des sacs…

site internet / points de vente

L’atelier

manonmartin 1berMon atelier se trouve au fond du jardin , il faut traverser ma maison  pour y accéder.

Il se compose de 3 petits étages, comme dans une maison de poupée : 3 petits étages de 15 m2, dont le dernier est mansardé.

C’est mon petit refuge : mon bric-à-brac, tous mes trésors se trouvent sur des rayonnages, dans des valises, de vieilles boîtes à chapeaux…

Au rez-de-jardin se trouve le bureau qui contient le stock de la saison en cours avec 3 grandes portes fenêtres qui donnent sur le jardin.

Au premier étage auquel on accède par un escalier en bois se trouve l’atelier : machines à coudre, galons, rubans, formes à chapeaux et autres merveille sont accumulés ; on peut apercevoir par 2 petites fenêtres arrondies les branches des arbres, et le linge qui sèche aux balcons.

Au dernier étage se trouvent le stock, les vieux mannequins et autres objets …

manonmartin6 manon VIGNETTE

Un vrai « atelier de fille », miroirs, chapeaux, colliers et autre pampilles, ornent les murs et les étagères. Mes serre-têtes sont tous dans des récipients et bocaux transparents, et des plumes débordant de leurs boîtes dégoulinent du haut des étagères.

Je travaille seule et toujours en musique : la plupart du temps, j’écoute FIP.L

site internet / points de vente

Les créations de Manon Martin

site internet / points de vente

 

Leave a comment:

You must be logged in to post a comment.