Hélène Ravanas

  heleneravanas 6berBri-colleuse de papier

Des ateliers Arno Stern en passant par l’école Freinet, Hélène Ravanas découvre l’art très tôt et c’est tout naturellement qu’elle va s’attacher à le transmettre auprès des jeunes. Aujourd’hui, après un certain nombre d’années consacrées à l’enseignement, elle a choisi de donner du temps à sa propre pratique artistique.

Hélène aime raconter des histoires de papiers. Ses collages sont comme des rêves éveillés, des réminiscences… Elle nous emmène en voyage, et propose à chacun de retrouver les chemins de l’enfance, ce temps de tous les possibles, des « On dirait que je serais… ». Elle nous invite ainsi à ne rien oublier de ces désirs essentiels qui nous font grandir et réaliser nos plus beaux projets !

Mais elle ne quitte pas les enfants, au cœur de son univers, puisqu’elle a ouvert pour eux un atelier d’éveil créatif : La récréation des papillons.

site internet / cours

heleneravanas 3berMes tableaux-collages,
Sont un peu comme des personnages,
Ils prennent vie petit à petit…
D’abord il y a le support, en toile ou en bois,
Il constitue l’ossature.
Puis la couche de morceaux de papier journal
Forme une chair pleine de mots.
Se superpose ensuite, une couche de papier de soie
Qui devient une peau unique, avec ses plis et ses rides.
Le corps est là, il ne manque plus qu’un héros pour l’habiter,
L’incarner et m’emmener en voyage…
Alors pour finir, arrive l’habit,
Le papier coloré des magazines
Et la couleur légère de la peinture.
Comme chacun d’entre nous,
Mes tableaux subissent l’usure du temps.
J’entame déjà le travail (avec une petite éponge qui gratte !)
heleneravanas 2berJ’aime voir réapparaitre les veines à fleur de peau.
C’est pour cela, qu’ils semblent parfois avoir vécus…
En revanche, ils n’apprécient pas la lumière directe du soleil,
Ou celle trop proche d’une ampoule,
Qui « brûle » le papier, et dépigmente les couleurs.
Ils n’attendent maintenant plus que vos regards.
Prêts pour le départ ?
Bon voyage !

L’atelier

heleneravanas 5berL’atelier est en réalité un bureau partagé par deux enseignants. Il est donc encombré de livres et de documents pédagogiques, auxquels il faut rajouter, s’entassant du sol au plafond, différents matériaux de récupération : on y trouve surtout des papiers et des magazines, le plus souvent à l’origine de mes aventures artistiques.

heleneravanas 4berC’est dans cet espace confiné, un peu comme un petit animal au fond de sa tanière, que je suis la plus efficace. Porte fermée, radio allumée, et de préférence le soir lorsque la famille va se coucher, les conditions deviennent idéales pour laisser les mains s’agiter et l’esprit vagabonder. En journée, si j’ai besoin d’espace et de lumière, j’occupe l’atelier des enfants, un balcon véranda ouvert sur le jardin qui accueille les enfants de La récréation des papillons.

Mes collages terminés sont présentés un moment dans le salon. Puis, éclipsés par les suivants, ils vont rejoindre, comme une évidence, la maison de mon enfance où ils vont attendre la prochaine exposition pour reprendre vie.

Les matières

J’utilise des papiers de toutes sortes : papier journal, papier de soie, papiers de magazines ; des papiers que j’achète ou que je récupère. Ils sont triés pour leur qualité et leur matière. Je fais surtout un grand travail de sélection des images. Celles-ci sont choisies dans des revues et classées dans des chemises par thème : dans un deuxième temps, je remplis de petites enveloppes d’éléments découpés avec précision et je rassemble dans des pochettes les morceaux de papier qui me semblent vouloir vivre ensemble.

Quelquefois d’autres matières s’invitent à la fête, comme du fil, ou du ruban… Mais c’est la peinture qui aura le dernier mot.

site internet / cours

Les créations d’Hélène Ravanas

site internet / cours

 

Leave a comment:

You must be logged in to post a comment.